Accueil » Actualités » Pauvreté du dialogue social chez NRJ Group

Pauvreté du dialogue social chez NRJ Group

En cette année 2019, de très lourds sujets sont sur la table dans l’UES Régions: Qualité de vie au travail, Égalité Homme-Femme, Négociation Annuelle Obligatoire, Création du CSE, Protocole d’Accord Préélectoral en raison de la tenue obligatoire d’élections professionnelles avant le 31 décembre 2019 (Ordonnances Macron)… Ajoutez à cela le fonctionnement « ordinaire » des instances réprésentatives Délégués du personnel, CE et CHSCT, Inspections de CHSCT etc.. les représentants du personnel sont submergés…

La CGT avait donc demandé une extension exceptionnelle des heures de délégation durant cette année de transition.

Réponse de la Direction : « Non, les organisations syndicales disposent déjà d’heures de délégation étendues »

Certes, les délégués syndicaux disposent de 40 heures au lieu des 24 heures légales par accord d’entreprise conclu en 2007 , obtenues après des mouvements sociaux, mais ce volume visait à tenir compte de la complexité de la structure de l’UES Régions composé de 70 sites distants et de près 650 salariés, dans le cadre d’un fonctionnement normal et régulier.

C’est donc dans un grand esprit de dialogue que la Direction refuse de donner le temps nécessaire aux délégués syndicaux pour préparer et mener à bien les négociations cruciales que sont la QVT, l’égalité Homme-femme, le CSE ou le protocole préélectoral.

Dont acte ! nous ferons en sorte d’avoir la même ouverture d’esprit que NRJ dans les réunions à venir !

Crédit dessin : Babouse

À propos

CGTNRJ
Administrateur du site CGT NRJ et délégué syndical CGT NRJ GROUP UES REGIONS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Copie interdite